Mékong barrage – L’avenir du Mékong différé, une fois de plus – 9 décembre 2011

December 9th, 2011

Hier, à Siem Reap, les ministres de la Mekong River Commission se sont mis d’accord pour retarder toute décision sur la construction du barrage Xayaburi au Laos tant que des études plus approfondies n’auront pas été effectuées. « La commission a convenu… De préparer une demande d’assistance adressée au Japon afin que celui-ci aide à mener d’autres études sur l’impact des projets sur le Mékong », a déclaré Te Navuth, secrétaire générale  du Comité  national cambodgien pour le Mékong.

En général, quand des ministres décident de poursuivre des recherches sur une affaire avant de prendre une décision finale, cela signifie que toutes activitées liées à  cette affaire doivent stopper immédiatement. C’est du bon sens. Pourtant, Saleumxay Kommasith, directeur générale du Département des organisations internationales aux affaires étrangères du Laos, était réticent à parler de « délai » et évoqua : « juste d’autres recherches sont nécessaires ». De même, Duangjai Srithawatchai, du Bureau du management du Mékong au ministère des Ressources naturelles et environnement thaïlandais, déclara hier que la MRC « ne peut pas dire si la construction [du barrage] sera autorisée ou pas autorisée. »

Ces déclarations politiciennes n’éclairent pas le débat. Il aurait pourtant été simple de déclarer : « les travaux doivent arrêter immédiatement tant que les résultats de nouvelles recherches sur les impacts possibles des barrages ne sont pas connus » ?

L’unique solution pour le Laos de démontrer sa bonne volonté est d’arrêter toute construction et de retirer tous les camions de la compagnie Thaïlandaise supposée construire le barrage et que des reportages, photos à  l’appui, ont montré en grand nombre sur le site. Mais qui croit encore à cette éventualité?

Tous les yeux sont braqués vers le Laos.

Photo : à la gare de Vientiane, au Laos, un panneau publicitaire “électricité du Laos” affiche différents projets hydroélectriques du pays.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.