Pêcheurs en apnée, côte est Madagascar

April 6th, 2013

          Au large de la côte est de Madagascar, dans le village de Manompana, les pêcheurs en apnée plongent tous les jours pour nourrir leur famille. Tout excédent est soit fumé pour le conserver, donné à des amis ou des voisins,  vendu ou troqué pour d’autres produits alimentaires. Depuis quelques années déjà, la diminution des stocks de poissons alimentent les conversations entre les habitants. «Nous devons plonger de plus en plus profond pour attraper du poisson à manger et à vendre”, raconte Cécé, pêcheur sous-marin, maintenant âgé de 72 ans. Ici, la survie de la population dépend des protéines contenues dans la faune marine. Une survie de plus en plus fragile. «La folie humaine s’est agrandie. La mer ne souffrira pas, mais nous, oui. Nous souffrons déjà”, dit Cécé.

Cliquer ici pour voir les photos.

Comments are closed.