Baleines à bosses – Madagascar – Cetamada-Post 02 – 2014

August 21st, 2014

Le Kit Echouage.

21 août, 6h30 du matin. Quelques touristes lève-tôt avancent prudemment sur le ponton de l’hôtel Lakana. Ils espèrent apercevoir les baleines qui s’approchent parfois des récifs. “Hier, elles étaient toute proche, raconte l’une des serveuses, on pouvait les voir sauter.” Au même moment à l’autre bout de l’île, à Lonkintsy, au nord, Soafara, une éco-volontaire de CETAMADA, s’apprête à récolter les échantillon d’un baleineau en décomposition échoué sur la plage. Aperçue en mer la veille, la carcasse est arrivée près du village vers 3 heure du matin selon les villageois.

IMG_0182 (1)

 

IMG_0208 (1)

 

Lard, fanons, muscle, foie, rate, estomac, etc, Soafara doit mettre les mains dans les tripes afin de récolter les échantillons qui seront ensuite analysés : démographie, génétique, écologie alimentaire, traceur métaux et toxique, histo-pathologie, bactériologie ou simplement déterminer l’âge et la taille de l’animal grâce aux fanons.

 

IMG_0224 (1)

 

IMG_0220 (1)

 

IMG_0150

 

Les villageois enterreront la carcasse ou la découperont en plusieurs morceaux avant de rejeter les restes au large.

 

IMG_0239 (1)

 

Post précédent : Introduction / Post suivant : Léa et le cachalot

Comments are closed.